Faites savoir qui vous êtes: soyez «authentique»

Partagez avec vos partenaires, vos clients et votre équipe:

AuParc_800x600
De toute la paperasse que l’on complète en début d’année scolaire, la plus importante est probablement la liste de personnes autorisées à récupérer les enfants. Ça semble «un papier de plus» mais ce document renforce la relation de confiance entre l’école - ou la garderie - et les parents. Je ne sais pas pour vous mais, personnellement, je n’ai vraiment pas envie de faire les nouvelles à cause d’une présumée-tante disparue avec ma progéniture 8-/

Dans le même ordre d’idées (mais en moins dramatique) c’est aussi ce que vous devez faire quand vous utilisez un fournisseur externe pour pour envoyer vos infolettres.

Vous voulez que votre service d’envoi de courriels vous représente auprès de vos abonnés afin qu’ils puissent lui faire confiance… et vous aussi!

Prenons par exemple Claudine, propriétaire de l’entreprise «Mignons Petits Cupcakes» qui prépare son infolettre pour ses abonnés. Elle utilise Courrielleur. L’infolettre est envoyée de l’adresse claudine@mignonspetitscupcakes.com mais le service de courriel et les filtres anti-pourriels de Sylvie, une nouvelle abonnée, identifient que le message vient du serveur de Courrielleur, et non pas directement de mignonspetitscupcakes.com. Le service de courriel, confus, ne sait pas s’il peut faire confiance à Courrielleur et, il décide de bloquer la livraison du message à Sylvie. Sylvie est malheureuse, Claudine est perplexe.

Comment Claudine peut-elle donner la permission à Courrielleur de livrer ses infolettres en son nom?

En faisant l’authentification de son domaine, Claudine donne la permission à Courrielleur de livrer le message en son nom. Son infolettre arrivera donc chez ses destinataires en disant, dans son code: «Salut! Je viens de la part de claudine@mignonspetitscupcakes.com vous livrer ce message.» Le serveur de Sylvie regardera le code et verra qu’effectivement, Courrielleur a la permission de livrer le courriel. Le serveur de Sylvie sera donc beaucoup plus sympathique et laissera passer le message. Sylvie est ravie et Claudine aussi.

Mais attention: cette authentification n’est possible que si l’on possède le domaine. Même si vous utilisez l’adresse «mignonspetitscupcakes@gmail.com» ou «mignonspetitscupcakes@hotmail.com» pour vos communications, vous ne travaillez pas pour Gmail ni Hotmail. Pas plus que vous possédez ces domaines. Vous n’avez donc aucun droit de donner de permission à qui que ce soit! Vous verrez qu’en utilisant des adresses web pour envoyer vos campagnes, vous aurez souvent de la difficulté à envoyer vos messages. Encore pire si vous utilisez des adresses Yahoo! ou AOL qui bloquent carrément les courriels envoyés par une tierce partie.

Bien entendu, posséder son domaine et l’authentifier demande un petit investissement en argent et aussi en temps. N’hésitez pas à nous contacter: nous serons heureux de vous aider dans le processus. Avec tout le travail que vous faites pour préparer votre infolettre, ce petit plus vous évitera de la laisser sur le seuil de vos abonnés et ainsi gaspiller temps et efforts. Encore mieux: lorsque vous utilisez votre propre domaine pour vos envois, vous contribuez à faire la promotion de votre entreprise. Et ça, c’est toujours gagnant!